Évènements

Toulouse Nocturne au Congrès Young European Talent de Maastricht

Guillaume Santolaria, responsable Culture et Communication de Toulouse Nocturne est l'un des dix jeunes talents français sélectionnés pour participer au second Congrès « Young European Talent » du 13 au 15 novembre à Maastricht aux Pays-Bas


Guillaume Santolaria, Toulousain de 29 ans, responsable Culture et Communication de Toulouse Nocturne et candidat au « Young European Talent » 2018 a vu son dossier retenu par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et la Fondation « Young European Talent » comme un jeune talent européen dans les catégories Culture et Politique pour son engagement depuis 2016 au sein de l’association. Il participe donc au Congrès « Young European Talent » qui rassemble 50 talents de 18 à 35 ans venus de 5 pays européens (Allemagne, Belgique, Luxembourg, France et Pays-Bas), ayant des activités marquantes dans les domaines des sports, sciences, de la politique, la culture et des entreprises. Au final sa candidature a été retenue dans la catégorie Culture par le jury composé de consuls honoraires et des ambassades des 5 pays européens organisateurs du Sommet.

Guillaume Santolaria porte les dossiers culture et communication de Toulouse Nocturne notamment le concept de Creative Footprint (lire interview ci-dessous). « J’ai toujours été sensible aux enjeux liés au développement de la ville et des territoires sur le chapitre culturel et particulièrement la nuit. Mon premier métier, dans l’événementiel à Marseille puis à Toulouse, m’a permis de confirmer mon intérêt pour cette dimension culturelle et Toulouse Nocturne constitue une belle opportunité de penser la ville la nuit autrement au plan culturel », explique-t-il. Sa participation à différents sommets internationaux sur la ville la nuit à l’instar de celui de Tel Aviv (Israël) en 2017 et de Cracovie (Pologne) en 2018 sur le thème « Historical Cities 3.0 » dont le volet culturel était prépondérant, a fait la différence.


C’est un honneur et une belle reconnaissance pour l’association Toulouse Nocturne qui oeuvre depuis 5 ans pour améliorer la vie la nuit

Interview : Guillaume Santolaria, responsable Culture et Communication de Toulouse Nocturne

Que ressentez-vous à l’idée de représenter la France au « Young European Talent » ?
C’est un honneur et une belle reconnaissance pour l’association Toulouse Nocturne qui oeuvre depuis 5 ans pour améliorer la vie la nuit, sensibiliser les décideurs pour imaginer ensemble des politiques publiques nocturnes adaptées. Depuis sa création fin 2013, la culture irrigue les actions de Toulouse Nocturne que cela soit lors de la Cérémonie Les Nocturnes, des débats avec les candidats aux municipales, aux régionales et à la présidentielle, mais aussi dans notre Livre Blanc de la Nuit qui préconise la mise en place d’actions pour penser la ville la nuit autrement au plan culturel. Comme le dit le géographe de la Nuit Luc Gwiazdzinski  “La convocation des sens et des artistes remet l’esthétique et le beau au cœur de la fabrique urbaine nocturne.”



+ Lire la suite

L’attractivité touristique passe par une politique culturelle nocturne ambitieuse

Quelles sont actions majeures que vous portez ?
Dans le cadre de mes différentes rencontres internationales, je me suis rapproché de représentants de la nuit de Berlin, Amsterdam, Madrid, Tokyo…. dont l’association « Clubcommission Berlin » organisateur d’événements culturels et porteuse du concept de Creative Footprint. Il s’agit d’une étude pour mesurer la vivacité et le dynamisme culturel et musical d’une ville. Son approche territorialisée facilite la conduite des politiques culturelles des municipalités. Je souhaite que Toulouse devienne la première ville française à mettre en place le Creative Footprint – que nous avons proposé à la mairie de Toulouse – dans un contexte de compétition internationale pour attirer les visiteurs de jour comme de nuit. D’autres axes de développement culturel sont sur la feuille de route de l’association dont la création d’un événement cinématographique sur le 7e Art et la nuit. Nous sommes également favorables à l’ouverture de certains musées un soir par mois, l’étalement des horaires d’ouverture des bibliothèques, la création d’oeuvres monumentales de lumière qui ponctueraient des parcours nocturnes… L’attractivité touristique passe par une politique culturelle nocturne ambitieuse.



Rencontre avec le Président du Mouvement Européen France, la ministre de l’Education, de la Culture et de la Science aux Pays-Bas (2002-2007)...

Guillaume Santolaria a assisté à des conférences dispensées par Theo Bovens, Gouverneur de la Région Limbourg (Maastricht), suivi de Yves Bertoncini, Président du Mouvement Européen France et Vice-Président du Mouvement Européen – International, Philippe Lalliot, Ambassadeur de France aux Pays-Bas, Dirk Brengelmann, Ambassadeur d’Allemagne aux Pays-Bas, Maria Van der Hoeven, ministre de l’Education, de la Culture et de la Science aux Pays-Bas (2002-2007) et ministre des Affaires Economiques des Pays-Bas (2007-2010).



PARTAGER
© TOULOUSE NOCTURNE 2017 | Mentions légales | Statut de l'association | Plan du site