Actualités

Etude sur le poids économique et le travail de nuit à Toulouse


Toulouse Nocturne a engagé la réalisation d’une étude pour chiffrer le poids économique de Toulouse la nuit et obtenir un panorama des activités de nuit sur l’aire urbaine. En 2015, l’association a constitué un comité scientifique chargé de définir les grandes orientations de ces études sur le poids économique de Toulouse la nuit et le travail de nuit, composé de :

  • CGPME 31
  • CCI Toulouse Haute-Garonne
  • Chambre des métiers de la Haute-Garonne
  • UMIH (Union des métiers des Industries hôtelières)
  • MEDEF
  • MIDACT
  • DIRECCT (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi
  • ASTIA (Association de Santé au Travail Interentreprises et de l’Artisanat)
  • SYNHORCAT (Syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs

 


Le cabinet Pyramis est chargé de la réalisation des études en synergie avec Toulouse Nocturne et la mairie de Toulouse

Le 18 mars 2016, la mairie de Toulouse a adopté la délibération sur le financement de cette étude. Les résultats de l’étude sont attendus fin du premier semestre 2017. Ils mettront en lumière le véritable poids économique des acteurs de la nuit. Par acteurs, nous entendons les salariés et l’encadrement des grandes entreprises, les personnels des sociétés de services et de maintenance, les employés de tous les commerces dits de nuit, les professions libérales et les non salariés.

Nous pourrons ainsi :

-Etablir un premier constat scientifique du poids économique de la nuit
-Agir utilement auprès des partenaires qui encadrent la nuit (transport, santé, social, sécurité…
-Définir une véritable politique de la ville la nuit en termes de responsabilités et d’engagements publics et privés.

 



+ Lire la suite

A savoir :
Certains salariés ont des horaires de travail atypiques. Les cadres travaillent le soir plus souvent que la moyenne. Les ouvriers sont beaucoup plus concernés par le travail de nuit. Selon l’enquête de la DARES (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques), les travailleurs de nuit en France représentent 15,2% * de la population salariée soit 3,5 millions de personnes à laquelle il faut ajouter la population non salariée soit 617.000 actifs.

33% des salariés travaillent aussi entre 20 heures et minuit. L’augmentation du travail de nuit est particulièrement forte pour les femmes qui représentent un salarié sur trois travaillant la nuit, contre un sur cinq il y a une vingtaine d’années.

*Définition statistique du travail de nuit : tranche minuit à 5 heures du matin. Cette période est décrite par les physiologistes comme celle durant laquelle l’organisme fonctionne en état de moindre résistance à tous les niveaux.

La définition juridique du travail de nuit est sur la tranche de 21 heures à 6 heures du matin.


PARTAGER

Contactez-nous

6 rue Gambetta 31000 Toulouse

© TOULOUSE NOCTURNE 2017 | Mentions légales | Statut de l'association | Plan du site